Les initiatives normandes

Plusieurs types d’initiatives sont en cours sur le territoire normand. Elles peuvent être catégoriser de la manière suivante :

        • Les plateformes technologiques
        • Les projets collaboratifs
        • Les travaux de normalisation

Les plateformes technologiques

Que sont les plateformes technologiques?

Il s’agit de lieux où des expérimentations vont pouvoir être menées sur la Fabrication Additive. Les expérimentations pourront vérifier la faisabilité d’une conception, d’utilisation d’un matériau spécifique ou tout simplement la vérification de l’intérêt économique d’un procédé de Fabrication Additive.

Selon les 4 catégories simplifiées des procédés (cf Contexte), l’état des lieux des plateformes technologiques existantes et en cours de création en région est le suivant :

Plateforme Arkema

La plateforme Arkema est dédiée aux procédés de Fabrication Additive par fusion de lit de poudre polymères.

Plateforme Francofil

La plateforme Francofil est dédiée au procédé de Fabrication Additive par dépôt de fil polymères

Etat des lieux des plateformes

Vous trouverez ici l’état des lieux de plateformes existantes ainsi que les projets de plateformes à venir en Normandie

Les projets collaboratifs

Pour répondre à l’axe “Lever les verrous technologiques de la Fabrication Additive” (cf Onglet Contexte et Enjeux), l’ensemble des Pôles & Filières présents en Normandie intervient pour identifier les verrous et partenaires permettant de monter des projets structurants permettant de faire avancer la technologie et la compréhension des phénomènes afférents.

Les projets collaboratifs terminés et existants sont les suivants :

Projet CLIP FAM

CLIPFAM - Caractérisation du LIt de Poudre pour la Fabrication Additive MétalliqueEnjeux Le projet est une première étape dans la structuration des acteurs de fabrication additive en Normandie. Positionné sur un niveau de TRL4, il vise à caractériser la poudre pour...

Les travaux de normalisation

La Fabrication Additive étant un ensemble de procédés nouveaux de fabrication, il est nécessaire de normaliser l’ensemble des activités ayant un lien avec celles-ci pour que l’ensemble des acteurs de la filière puisse avoir un langage commun et des règles de qualification identique pour éviter tout dysfonctionnement.

Ainsi, NAE est en soutien de la DGE sur l’activité de normalisation pour la Fabrication Additive pour permettre :

    • Accéder aux informations de la normalisation pour la Fabrication Additive
    • Participer à la construction de demain

Les commissions de Normalisation

Travaux internationaux : Le comité technique ISO/TC 261 « Fabrication additive » couvre le domaine « Normalisation dans le domaine de la fabrication additive concernant les procédés, termes et définitions, chaînes de processus (matériels et logiciels), procédures d’essai, paramètres de qualité, accords clients fournisseurs et éléments fondamentaux ».

Travaux européens : Le comité technique CEN/TC 438 « Fabrication additive » a été créé en janvier 2015 et son champ d’action est le même que le comité international ISO/TC 261.

En France : la commission UNM 920

Cette commission regroupe les différents acteurs économiques du domaine : fabricants, utilisateurs, centres techniques, pôles de compétitivité et universités. Y participer permet aux organismes de maîtriser le contenu des normes et d’anticiper leurs impacts à venir, mais aussi de ne pas laisser aux concurrents l’exclusivité de la normalisation dans le domaine.

Son domaine d’activité couvre la normalisation des procédés par ajout de matière consistant à fabriquer directement des pièces à partir d’un modèle numérique 3D sans recourir à un outillage, et traite les aspects terminologie, identification des procédés, machines, qualification, etc.

Nous avons besoin de vous

Les experts normands participants aux différentes commissions sont les suivants :

    • Eric BAUSTERT – Volum-e
    • Sébastien BOILEAU – Groupe 6Napse
    • Pierre BERNARD – ArianeGroup

Car avoir des normes, c’est bien, mais les écrire c’est mieux, n’hésitez pas à nous contacter pour intégrer les groupes de travaux travaillant sur les futures normes de la filière.